Accueil.Test Tomtom.Test Accessoires.Zones de Danger.Trucs & Astuces.Dépannage.Forum.Contact.
Donation Paypal
Accueil
Tomtom inaugure un nouveau concept: le GPS urbain. Un appareil spécialement dédié aux utilisateurs de 2 roues en ville désirant ne pas exposer leur smartphone aux aléas de la route.
En effet, le smartphone va rester dans la poche. Il utilisera une application dédiée, et c’est le Tomtom Vio qui va dupliquer l’écran du téléphone.
 
Dans ce test, nous allons vous décrire ce nouveau produit et toutes ses possibilités.
Testé par Tomtomax le 01/12/2016
intro
Le conditionnement:

Dans la boite du Tomtom Vio, vous trouverez selon le modèle choisi:
• un GPS Tomtom Vio
• un câble USB pour la synchronisation (connexion) à l’ordinateur et la recharge du GPS,
• un support de rétroviseur,
• un support de guidon,
• une bande caoutchouc de protection de guidon
• une petite clé Allen pour fixer et régler le support,
• une coque en silicone noire,
• une documentation très succincte de démarrage rapide

Tomtom ne fournit aucun chargeur secteur pour recharger le Vio. C’est vraiment mesquin !
• Les Tomtom Vio dispose d’un écran tactile circulaire de 2.4 pouces (6 cm) au format 16/9 ème, d’une résolution de 320 x 320 pixels.

L’écran des Tomtom Vio est de type capacitif (comme sur les smartphones type iPhone ou Samsung Galaxy,...), adapté aux gants moto;
Cette technologie a l’avantage de proposer un écran très lumineux et fort contrasté. Pour nous qui utilisons ce GPS en extérieur, c’est un avantage. En effet, même par grand soleil, on voit bien ce qui se passe à l’écran. L’écran n’est pas trop sujet au phénomène de « miroir » grâce à son importante luminisité.
L’écran n’étant qu’un répétiteur simplifié de ce qui se passe sur l’écran du smartphone, les possibilités de manipulation sur l’écran du Vio sont très faibles.
En cliquant en haut de l’écran, on accède aux destinations récentes mémorisées et aux destinations mémorisées (anciennement appelées « Favoris »).
En cliquant en bas de l’écran, on passe du mode de navigation 2D à une vue complète de l’itinéraire.
Ce peu de manipulations possibles a révélé que l’écran n’est pas agréable. Il est très peu réactif et il y a un temps de latence important entre le moment où l’on fait une action et le moment où celle-ci s’exécute.
• Le processeur qui équipe ce GPS n’a aucune importance puisque ce n’est pas le Vio qui va calculer et recalculer l’itinéraire mais votre smartphone. Si vous avez un smartphone de dernière génération avec un processeur de « compétition », les calculs d’itinéraire seront tout simplement éclairs.
Lors de notre test, nous avons été très agréablement surpris par la rapidité de calcul d’un itinéraire par l’intermédiaire d’un iPhone 5S et d’un iPhone 6S.
Avec un Samsung Galaxy S6, nous obtenons le même niveau de satisfaction.

Encore plus important: le recalcul d’itinéraire.
En effet, le GPS doit être en mesure de vous proposer un itinéraire alternatif en cas d’erreur de direction ou de route fermée.
Durant notre test, et c’est une surprise, le recalcul d’itinéraire s’est montré moyen ! La faute à la conception de l’appareil: C’est la puce GPS du Tomtom Vio qui décèle l’erreur de direction, envoie l’information au smartphone qui est en veille dans la poche, celui-ci recalcule un itinéraire alternatif et le renvoi au GPS Tomtom Vio.
Tout cela prend un peu de temps ce qui se traduit sur le terrain par des mètres parcourus.
Lors de nos tests, en ville à 50 km/h, c’est entre 150 et 200 mètres qui sont parcourus avant que le Tomtom nous propose un itinéraire alternatif.
• Le Tomtom Vio dispose d’une batterie interne puissante lui autorisant une autonomie théorique de 5 heures.
Durant notre test, avec luminosité au maximum, nous sommes plutôt arrivés au résultat d’une autonomie réelle de 2 heures et demie.
Cela suffira largement pour la majorité des déplacements urbains, mais il faudra penser à recharger le Vio quotidiennement.

De plus, le Tomtom Vio étant indissociable de votre smartphone, il conviendra que sa batterie soit en bon état et suffisamment chargée pour supporter l’intégralité de votre déplacement.
Durant nos tests, avec un iPhone 6S Plus écran éteint et dans la poche, un déplacement d’une heure fait descendre le niveau de sa batterie de 15%.

Le Tomtom Vio peut être rechargé indifféremment par un ordinateur, par un chargeur secteur (non fourni) ou par une prise allume-cigare (non fourni) via le câble USB fourni.
Attention: le Tomtom Vio se décharge même lorsqu'il est éteint. Il conviendra de le recharger régulièrement pour éviter une décharge complète de la batterie, et donc une usure prématurée de celle-ci.
• Le support scooter pour Tomtom Vio est de type passif; ce qui signifie qu’il ne peut pas recharger le GPS.

Tomtom fourni 2 systèmes de fixation pour son Vio:
1) le premier est prévu pour être fixé sur le rétroviseur; Seul les rétros en tube rond d’acier d’une section Ø mini 8 mm / maxi 15 mm seront compatibles.
2) le second est prévu pour être fixé sur le guidon (Ø mini 30 mm / maxi 35 mm); Il utilise le 1er support qui vient se fixer dans la partie circulaire du second.
memoire
processeur
puce-gps
mise-a-jour
support-retro-guidon
batterie
Les deux systèmes de fixation (sur rétroviseur ou sur guidon) peuvent être réglés pour orienter les GPS face au pilote. En effet, une vis sur le devant du support permet d’agir sur une liaison rotule; Celle-ci permet de pivoter le Vio vers la gauche / droite / haut / bas et de le tourner sur lui-même.
Pour le système de fixation sur le guidon, on note un manque de rigidité qui engendre un petit peu de vibrations sur les chaussées dégradées (pavés parisiens par exemple). Cependant, cela n’altère pas la lisibilité de l’écran.

Avertissement: même si cela est fun et mignon à voir, le placement du Tomtom Vio sur le rétroviseur n’est pas l’idéal; En effet, sur les scooters, le guidon et les rétroviseurs sont très proches du conducteur. Du coup, pour observer ce qu’il y a sur l’écran du GPS, on est obligé de tourner la tête et de dérouter son regard de la route. De plus, comme l’écran est petit, il faudra quelques secondes pour bien assimiler les instructions. Ce n’est pas très sécuritaire surtout dans la jungle urbaine ! On préféra donc un montage face au pilote lorsque cela est possible.
La cartographie embarquée est fournie par Tomtom

Comme nous vous l’avons indiqué ici, le Tomtom Vio ne stocke rien, si ce n’est son logiciel interne de fonctionnement.
C’est votre smartphone qui va stocker la cartographie. En effet, celle-ci est « in-board »; Cela signifie que vous allez la télécharger et qu’elle sera installée dans la mémoire du téléphone. Cela évite d’avoir à exploiter la connexion internet (et donc votre forfait data) pour avoir accès à la cartographie du voyage.

L’espace mémoire disponible étant un vrai problème sur certains smartphones, Tomtom vous propose de très nombreuses cartes à télécharger de différentes tailles.
Ainsi, suivant l’espace mémoire que vous pouvez consacrer au fonctionnement de votre Tomtom Vio, vous pouvez télécharger au choix (données indicatives relevées le jour du test pour un iPhone):
• la région Est de la France: 125.9 Mo
• la région Ouest de la France: 195.7 Mo
• la région Sud-Est de la France: 177.6 Mo
• la région Sud-Ouest de la France: 165.7 Mo
• la France en entier: 814.2 Mo
• la carte d’Europe: 3.05 à 5.58 Go suivant le nombre de pays choisis

On regrette que l’on ne puisse pas télécharger par exemple uniquement l’Île de France ou la carte de la ville de Paris et de sa banlieue. Cela aurait permis d’économiser pas mal d’espace mémoire sur le smartphone.
cartographie
Il est souhaitable de télécharger la cartographie tranquillement chez soi depuis une connexion wifi.

Plus de questions à se poser sur le prix des mises à jour de carte, le Tomtom Vio dispose d’un abonnement gratuit à vie du produit.
Vous aurez ainsi la possibilité de télécharger gratuitement 4 fois par an la ou les toutes dernières cartographies proposées par Tomtom.

Les cartographies sont enrichies avec de très nombreuses données (signalisation routière, POI, …. ).
Contrepartie de cet enrichissement, les cartes sont de plus en plus volumineuses (5 GO pour l’Europe). Cela peut être problématique lorsqu’il faut la mettre à jour, surtout si votre connexion internet n’est pas véloce.
Design et finition:
Les Tomtom Vio ont un tout nouveau design qui change radicalement de tout ce que l’on pouvait connaître jusqu’à ce jour.
La forme circulaire fait indéniablement penser à un rétroviseur rond à l’ancienne. Le Vio saura donc parfaitement s’intégrer sur votre scooter moderne ou rétro.
La réalisation est superbe, on a bien affaire à une production « made by Tomtom ».
Le cerclage et l’arrière de ce GPS sont en silicone. C’est une bonne nouvelle car cette matière permettra d’amortir le GPS en cas de chute.
De plus, la possibilité de personnaliser la couleur de cette coque protectrice est un plus indéniable pour les « Fashion Mob ». Il pourront ainsi l’accorder à la couleur de leur « scoot ».
A noter malgré tout que ces coques en silicone de couleur sont une option à 14,95 € l’unité.
ecran
• La puce GPS implantée sur le Tomtom Vio est excellente. Le positionnement satellites est rapide, et nous n’avons pas eu de décrochage GPS ou de mauvais positionnements en circulant dans les canyons urbains des grands immeubles parisiens.

A noter un point important sur le fonctionnement du binome GPS Tomtom Vio et smartphone avec appli Tomtom Vio: Chaque appareil est complètement indépendant l’un de l’autre. Ils disposent tous les deux d’une puce GPS.
Lorsque l’on planifie un itinéraire depuis le smartphone, c’est la puce GPS de celui-ci qui est utilisée car la localisation satellites est bien plus rapide que sur le GPS Tomtom Vio.
Une fois l’itinéraire envoyé (automatiquement) du smartphone vers le GPS Tomtom Vio, c’est la puce GPS embarquée du Vio qui prend le relais et libère celle du smartphone. Cela permet d’économiser la batterie du téléphone.
• Pour le stockage de l’application et de la cartographie sur les Tomtom:
Le Tomtom Vio ne dispose pas de mémoire de stockage. Il n’y a que le « minimum syndical » pour son logiciel. Celle-ci n’est pas accessible.
En effet, tout se passe sur votre smartphone: application dédiée pour la navigation / cartographies / radars ...
Il faudra donc prévoir 170 Mo pour l’application dédié « Tomtom Vio » sur votre smartphone et entre 500 MO et 5 GB supplémentaires suivant la cartographie.

Désignation des emplacements des connecteurs et boutons:
• Les GPS Tomtom Vio n’ont pas à être mis à jour (en tout cas, au jour du test, ce n’est pas prévu par Tomtom) depuis l’ordinateur
C’est l’application dédiée pour smartphone (disponible sur Apple store ou sur Google Play) qui le sera et qui enverra au Tomtom Vio la mise à jour.
Depuis la sortie du produit, Tomtom a déjà proposé deux mises à jour pour améliorer le Vio et essayer de résoudre des problèmes de déconnexion Bluetooth (nous en reparlerons plus tard).
Copyright © 2007-2016, Tomtomax. Tous droits réservés.
Tomtomax est une association de loi 1901 déclarée en Préfecture

 

Tomtom Vio

 

Général

 

Fabricant

Tomtom

Fonction primaire

Scooter

Prix (au lancement)

169.95 €

Mise en vente

Septembre 2016

Référence produit

1SP0.001.04

Logiciel gestionnaire

mises à jour

Application smartphone

Dimensions

 

Largeur x hauteur x prof

103 x 107 x 106 mm

Poids

310 gr

Écran

 

Type

LCD couleur

Écran tactile

Oui (capacitif)

Résolution

320 x320 pixels

Taille

2.4 pouces (6 cm)

Nombre de couleurs

64000

Luminosité

 

Interne

 

Fabricant CPU

 

CPU

 

Ram

 

Mémoire

 

Slot carte µSD

Non

Haut parleur interne

Non

GPS

 

Chipset

 

Nombre de canaux

 

QuickGPSfix

Oui

Antenne interne

Oui

Software & cartes

 

OS

Tomtom

Application (au lancement)

Appli smartphone

Fournisseur de cartes

Tomtom

Régions fournies

Europe 45 pays

Version carte au lancement

La toute dernière dispo

Garantie d’actualisation carte

Oui (carte à vie)

Modélisation 3D des bâtiments

Non

Alimentation

 

Batterie

Lithium-polymère

Capacité

 

Autonomie (annoncée)

5 heures maxi théorique

Connexions

 

Type d’alimentation

220v & 12/24v

Rechargement via

Secteur / allume cigare

USB

Oui

Kit Mains Libres

Oui via l’appli

Sortie Audio

Non

Sortie Ipod

Non

Sortie microphone externe

Non

Transmetteur FM

Non

Haut parleur externe

Non

Antenne GPS externe

Non

Fonctions connectées (traffic, radars)

Oui

Module information-trafic RDS/TMC

Non

Contenu du packaging

 

Unité centrale (GPS)

Oui

Support pare-brise

Non

Station d'accueil USB

Non

Câble USB

Oui

Chargeur maison

Non

Cordon allume-cigare

Non

CD-Rom d’installation

Non

Microphone externe

Non

Télécommande

Non

Housse

Non

Fonctionnalités

 

Bluetooth

Oui

Capteur de luminosité

Non

Advance Lane Guidance

Oui

IQ Routes

Oui

Info-traffic

Oui (gratuit via l’appli smartphone)

Kit mains libres

Oui

Lecteur mp3

Non

Album photo

Non

Text-to-Speech

Oui

Implémentation - param. poi tiers

Non

Radars / Zones de danger Tomtom

Oui

Importation itinéraire  Road-Book (ITN / GPX)

Non

Spécial

 

Étanche

Oui

Tomtom Vio.
Retrouvez les avis des membres de notre communauté dans le Forum
Donation Paypal
Pour faire vivre Tomtomax afin que l’on puisse continuer à vous proposer des tests impartiaux et de qualité:
Tomtomax est une association de loi 1901 déclarée en préfecture et qui est dirigée par des bénévoles.
Les moins:
• Modélisation des itinéraires pas visuel dans les situations complexes
• Nombreuses déconnexions bluetooth
• Fenêtre d’alerte des zones de danger n’apparaît que 10 secondes
• N’indique pas la vitesse instantanée (réelle) & maximum autorisée
• Produit cher
Les plus:
• Look superbe
• Écran très lumineux
• Calcul d’itinéraire rapide depuis le smartphone
• Info trafic, radars et cartes à vie
Tomtom a réussi à faire un superbe objet qui valorise vraiment le scooter.
Ce GPS circulaire intrigue les passants et les automobilistes; Les regards se posent sur ce 3ème rétroviseur !
Le fait de pouvoir personnaliser la coque de protection en silicone au couleur du scoot est un vrai plus. C’est très « fashion ».

Avec ce Vio, Tomtom propose les mises à jour cartographiques, info-trafic et radars à vie. C’est une excellente nouvelle pour le client qui n’aura plus à se soucier d’un éventuel abonnement payant.
L’écran très lumineux est un atout, bien qu’il ne soit pas agréable à manipuler du fait de son manque de réactivité.

Comme toujours chez Tomtom, les itinéraires proposés sont excellents, et avec les données d’informations trafic et radars, on peut déjouer les pièges et ralentissements de la route.

Hélas, on déchante en utilisant ce GPS en constatant que la modélisation 2D en situations complexes (ronds points, gros échangeurs sur périphériques...) sur l’écran du Vio est bien trop petite. On a beaucoup de mal à percevoir les informations importantes.
Le phénomène est encore plus marqué lorsque l’on se trompe de route par exemple sur un rond point avec de très nombreuses sorties. Le rond point est minuscule et il est quasi-impossible de discerner la route a emprunter. Tout cela est aggravé par l’affichage saccadé qui génère un décalage entre sa position réelle et celle affichée sur l’écran du GPS.

On ne comprend pas aussi pourquoi pour Tomtom a limité à 10 secondes l’affichage de l’alerte de zones de danger (radars). Si on a placé le Vio sur le rétroviseur (donc hors du champ de vision), et que l’on est concentré sur la route, il y a fort à parier qu’on passera à côté de l’avertissement. Une vraie erreur de conception.

On a noté aussi de très très nombreuses déconnexions Bluetooth entre le smartphone et le Tomtom Vio. Tomtom corrigera certainement cela par des mises à jour.

Au final, on peut se poser la question de l’intérêt d’un tel produit !
Il plaira sans aucun doute aux gens qui veulent un beau GPS sur leur 2 roues, mais force est de constater que le Vio n’a pas du tout la qualité visuelle d’un véritable GPS autonome avec écran de 3.5 ou 4.3 pouces.
Mais le plus gros concurrent de ce Vio sera votre smartphone lui-même. Avec une application de navigation gratuite ou payante (Tomtom Go Mobile), et avec une housse étanche à mettre sur le guidon, vous aurez une solution de navigation bien plus efficace, offrant bien plus de possibilités, visuellement supérieure, et tout ça pour 3 à 4 fois moins cher.
L’avis de Tomtomax:
planification-itineraire
Test de la partie logicielle:

Au jour de notre test, c’est l’application Tomtom Vio 1.1.0 qui équipe notre iPhone 6S Plus  et l’appli 1.10 qui équipe notre Samsung Galaxy 6.

Pour faire fonctionner le GPS Tomtom Vio, il est obligatoire d’utiliser une application pour smartphone.
Pour les iPhone, il est nécessaire d’avoir l’iOS 9 minimum (A noter que seuls les iPhone 5 et supérieurs sont pris en charge).
Pour les smartphones sous Android, il est nécessaire d’avoir l’OS 4.4 minimum.
Une fois l’appli installée, le pairage avec le GPS effectué, vous devrez installer une cartographie.
Ça y est, vous êtes en mesure de commencer une navigation:
La découverte de l’application « Tomtom Vio » nous ramène immédiatement à l’application 100 % smartphone « Tomtom GO ».


Le rôle 1er d’un GPS est de nous emmener d’un point A vers un point B; Nous allons donc planifier un itinéraire vers une destination quelconque.

Pour ce faire, nous avons 4 possibilités:
1) choisir l’endroit directement sur la carte 2D qui est affichée sur l’écran du smartphone,
2) saisir manuellement une adresse dans le champ de saisie « Rechercher »,
3) utiliser le carnet de contact du smartphone,
4) utiliser vos favoris enregistrés (nouvellement nommés Mes Destinations),
5) utiliser un parcours que vous avez créé et enregistré précédemment (uniquement sur Android).
• 2ème méthode de planification d’itinéraire: la saisie manuelle d’une adresse
C’est celle que nous utilisons le plus souvent, car il est rare de connaître et trouver exactement sur une carte 2D notre point de destination.
Pour se faire, il suffit de saisir manuellement l’adresse dans le champ « Rechercher » de l’appli pour smartphone, Vous pouvez renseigner par exemple:
- une adresse spécifique => par exemple: 258 rue de Richelieu Paris,
- une adresse partielle => par exemple: rue de Richelieu Par,
- un lieu par nom => par exemple, Starbucks,
- un code postal => par exemple 75011 pour Paris 11ème,
- une ville pour aller à un centre-ville => par exemple, Paris,
- un type de catégorie de point d'intérêt => par exemple, station service ou restaurant près de moi,
- un point d'intérêt à proximité de votre position actuelle => par exemple, Pizzeria Chez Tonio ;
- un contact de l'appli Contacts de votre smartphone ;
- les coordonnées de latitude et de longitude, par exemple: N 51°30′31″ W 0°08′34″.
A noter que la recherche de POI (Points d’Interêt) n’est pas simple car pas intuitive !
En effet, on n’a pas forcement en mémoire le nom de toutes les catégories de POI existantes. Pour bien exploiter cette fonction, il sera nécessaire de les mémoriser au préalable: voir >>ICI<<.

• 3ème méthode de planification d’itinéraire: Utilisation du carnet d’adresses
L’application pour smartphone peut avoir accès aux contacts présents dans votre smartphone.
Si une adresse est renseignée dans vos correspondants, vous pourrez alors naviguer vers celle-ci.
Vous devrez de nouveau utiliser le champ de saisie « rechercher », et sélectionner l’onglet « Contacts »
• 4ème méthode de planification d’itinéraire: Utilisation des favoris (nouvellement nommés Mes Destinations »
Vous avez la possibilité d’enregistrer dans l’application Tomtom Vio vos emplacements GPS favoris et votre domicile; Vous pouvez bien entendu leur donner le nom que vous souhaitez.
Sur l’appli Android, vous pouvez enregistrer la position de votre Travail. Étonnamment, ce n’est pas disponible pour iOS !
• 5ème méthode de planification d’itinéraire: Utilisation d’un parcours que vous avez créé et enregistrer précédemment
Depuis l’application pour smartphone, vous avez créé un itinéraire avec quelques points de passage obligé.
Le Tomtom Vio suivra donc cet itinéraire en allant de point de passage obligé en point de passage obligé.
Là aussi, cette fonction n’est pas disponible sur l’application pour iOS !
survitesse

• Le Tomtom Vio ne dispose pas d’alerte de sur-vitesse visuelle.
Le Tomtom Vio n’indique ni la vitesse maximum autorisée sur la route, ni la vitesse instantanée de notre véhicule. C’est vraiment dommage.

 

Cependant, il est possible de paramètrer le Tomtom Vio (via l’application pour smartphone) afin d’avoir une alerte sonore (bip sonore) en cas de dépassement de la vitesse maximum autorisée.

voix-navigation
radars-zones-danger
kit-oreillettes-bluetooth
Mode d’affichage normal.
Je vois la porte d’entrée de la zone de danger matérialisée par un point d’exclamation cerclé de rouge.
Le trait rouge sur la route après le point d’exclamation représente zone de danger. Elle est présente sur toute sa longueur.
Étant hors agglomération, la zone fait 2000 mètres de longueur.
Je ne peux voir ni ma vitesse instantanée ni la vitesse maximum autorisée.
Je suis dans une zone de danger radar. L’écran est en mode d’avertissement.
Je roule à 89 km/h, je respecte donc la vitesse maximum autorisée qui est de 90 km/h.
La vitesse maximum autorisée n’est pas affichée (voir ici).
La longueur restant à parcourir avant l’entrée de la zone de danger est de 300 mètres.
Étant hors agglomération, la zone fait 2000 mètres de longueur.
J’ai une bifurcation vers une autoroute à 450 mètres.
Je suis dans une zone de danger radar. L’écran est en mode d’avertissement.
Je roule à 92 km/h au lieu des 90 km/h autorisés.
La vitesse maximum autorisée n’est pas affichée (voir ici).
Puisque mon dépassement est compris entre 1 et 4 km/h: l’écran est de couleur orange.
La longueur restant à parcourir avant l’entrée de la zone de danger est de 200 mètres.
Étant hors agglomération, la zone fait 2000 mètres de longueur.
• Importation de contenu personnel: Les Points d’Intérêt (POI)
C’est extrêmement simple, au jour du test, avec la version logiciel 1.1.0, il n’est pas possible d’importer des POI personnels dans l’application pour smartphone et donc dans le Tomtom Vio.
Il faudra vous contenter des POI natifs de la cartographie Tomtom.
poi
Pour en finir avec les zones de danger et les radars, si vous voyagez dans un autre pays européen, et que la législation locale n’interdit pas le signalement des radars, vous en serez prévenu, mais cette fois-ci de façon très précise:
alg
• Le Tomtom Vio dispose du « Guidage avancé sur changement de voie ».
Le guidage avancé sur changement de voie vous aide à vous préparer aux sorties d'autoroute et aux intersections en affichant la voie de circulation à emprunter en fonction de votre parcours.
À l'approche d'une sortie ou d'un embranchement, la voie à emprunter s'affiche à l'écran du GPS VIO.
Sur l’écran, ça se matérialise par une modélisation photo réaliste 3D (image fixe) où apparaît les différentes voies.
Une flèche bleue clignote pour vous indiquer celle à emprunter.
logiciel
Lorsque l’on démarre l’application pour smartphone, nous arrivons directement en mode cartographie 2D;
• 1ere méthode de planification d’itinéraire: Tap & Go
Avec un doigt, on peut faire défiler la cartographie vers la droite, la gauche, le haut, le bas, en diagonale ...
En mettant 2 doigts sur l’écran, en les écartant l’un de l’autre, on zoome; En les rapprochant, on dézoome.
Un double clic sur l’écran permet aussi de zoomer.
Une fois l’emplacement à atteindre trouvé, il suffit de placer son doigt sur l’écran et de le maintenir 1 seconde pour voir apparaître le nom de l’endroit que l’on a sélectionné et un bouton « Aller » permettant de lancer la navigation.
A noter que vous avez accès à ces « Destinations » (Favoris) directement depuis le GPS Tomtom Vio en cliquant en haut de l’écran (là où apparaît l’heure):
C’est durant cette manipulation que l’on se rend compte que l’écran du Tomtom Vio est peu réactif. Il n’est pas agréable à manipuler.
Sur la route:
Afin de nous faire une idée précise du Tomtom Vio sur la route, nous avons parcouru plus de 500 km.
Premier constat, l’image sur l’écran est en 2D: nous avons une vue de dessus.
Un zoom automatique permet de zommer à l’approche des intersections importantes.
Quelles que soient les conditions météo (fort soleil, pluie, nuageux), on voit toujours ce qui se passe à l’écran.
La navigation n’est pas très fluide, l’image est saccadée (environ 3 images par seconde; C’est identique aux tous premiers Tomtom appelé Nav 1, 2 et 3).
Lorsque l’itinéraire est simple, aucun souci pour se guider, les petites flèches sont suffisamment explicites pour se repérer correctement.
test-sur-route
Les indications de direction et de distance en bas de l’écran sont trop petites pour que l’on puisse les lire en roulant ... surtout si votre 2 roues vibre, tremble !

Dans les ronds points, on regrette que la modélisation de ceux-ci soit si petite. Tomtom aurait pu utiliser une bonne partie de l’écran pour faire quelque chose de plus visuel.
L’affaire se corse énormément si on a le malheur de se tromper de sortie et que l’on préfère faire un tour de rond point supplémentaire pour nous remettre sur le bon chemin: En effet, la modélisation 2D du rond point étant beaucoup trop petite, on arrive pas à discerner ce que nous propose le GPS:
En effet, lorsque le rond point a peu de sorties, pas de problème, on se repère assez facilement.
Dans l’exemple ci joint, le GPS nous fait une grosse boucle incompréhensible autour du rond-point.
Dans l’action, en roulant, il sera très compliqué d’analyser la situation, et de bien choisir la bonne sortie. Heureusement que la signalisation routière est là pour nous épauler.
Par contre, dans les énormes ronds points comme celui de Nation à Paris, il en est tout autrement !
Entre l’image saccadée, le décalage de notre position réelle par rapport à celle de la position sur la carte du Tomtom Vio, il sera difficile de se repérer pour sortir là où il faut.
Durant nos nombreux parcours, nous avons été confrontés à un problème de taille: les déconnexions entre le smartphone et le GPS Tomtom Vio.
Nous vous rappelons que le GPS Tomtom Vio n’est qu’une servitude du smartphone, le GPS Tomtom Vio étant en quelque sorte un répétiteur de l’écran du smartphone. Si le Tomtom Vio perd la connexion, plus de navigation.
Une image avec un téléphone apparaît, et le GPS recherche de nouveau le smartphone.
Lorsqu’il l’a retrouvé, la navigation reprend.
Ce genre de déconnexions nous est arrivé des dizaines de fois.
Elle ne dure qu’une dizaine de secondes maximum sauf 1 fois où il a fallu arrêter complètement le Tomtom Vio et le redémarrer.
Elles se sont produites avec notre iPhone 6 et avec un Samsung Galaxy S6 tous les deux exploitant l’application Tomtom Vio version (iOs et Android) 1.1.0 .
Tomtom proposera certainement des correctifs pour améliorer la stabilité de cette liaison Bluetooth.

• Le Tomtom Vio dispose d’une voix de navigation TTS (« Text To Speech »: synthèse vocale);
Cette voix de navigation (masculine par défaut) vous permet non seulement d’avoir les instructions de navigation classiques du style « Dans 100 mètres, tournez à droite », mais aussi d’avoir des instructions de directions du style: « Dans 100 mètres, tournez à droite, et prenez l’autoroute A10 direction Bordeaux ».
Cette voix de synthèse est capable de dicter n’importe quel mot ou phrase. Cela permet d’indiquer le nom d’une rue ou d’une ville.

Sans avoir le naturel d’une voix enregistrée, cette voix de synthèse TTS « Text To Speech » est parfaitement compréhensible, et surtout redoutable d’efficacité.
Cette fonction est un vrai plus pour l’aide à la navigation car elle évite d’avoir les yeux rivés sur l’écran du GPS.

• Le Tomtom Vio dispose d’une base radars  (Zones de Danger gratuite en France) dont les mises à jour sont gratuites à vie du produit.

 

Suite au décret gouvernementale du 03 janvier 2012 interdisant l’usage des « avertisseurs de radars », Tomtom a décidé de ne plus proposer cette fonction.

Tomtom a donc remplacé cette fonction par une autre cette fois ci légale: l’avertissement de Zones de Danger

 

Qu’est-ce qu’une Zone de Danger ?

Une Zone de Danger est une portion de route avec un point d’entrée et un point de sortie.

Dans cette portion de route peut se trouver un événement: lieux accidentogènes, virages dangereux, écoles ... et radars fixes, mobiles, de feux rouge ...

La présence de radars n’est donc pas systématique.

 

 

Je suis dans une zone de danger radar. L’écran est en mode d’avertissement.
Je roule à 96 km/h au lieu des 90 km/h autorisés.
La vitesse maximum autorisée n’est pas affichée (voir ici).
Puisque mon dépassement est supérieur ou égal à 5 km/h: l’écran est de couleur rouge.
La longueur restant à parcourir avant l’entrée de la zone de danger est de 170 mètres.
Étant hors agglomération, la zone fait 2000 mètres de longueur.
Cet écran d’avertissement très visuel et particulièrement réussi ne dure que 10 petites secondes !
Mais qu’est ce qui est passé par la tête des développeurs de Tomtom pour nous la laisser que 10 secondes ???
Pour peu que vous soyiez concentré sur votre conduite (et c’est tout le mal que l’on vous souhaite), vous risquez fortement de passer à côté et de ne pas la voir. C’est vraiment regrettable.
On aurait aimé avoir quelque chose de plus long ou un écran partagé mi-navigation / mi-fenêtre d’alerte pour être sûr de bien pouvoir anticiper les radars (zones de danger).

Éventuellement, si vous disposez d’un kit oreillettes Bluetooth, vous pourrez avoir une alerte sonore dans votre casque à l’approche de cette zone de danger.
C’est une option quasi indispensable si vous voulez être prévenu des radars à coup sûr.
De plus, contrairement à ce que nous montre Tomtom dans ses belles images publicitaires, l’information de la vitesse de contrôle n'apparait pas dans la fenêtre d’alerte.
vitesse-max-alerte

A l’utilisation sur la route:

Le signalement est très bien fait et suffisamment explicite.

Si vous approchez d’un radar, sur la carte présente sur l’écran du Tomtom Vio, vous allez pouvoir observer un point d’exclamation cerclé de rouge. Ce n’est pas la position du radar, mais la porte d’entrée de la zone.

Pour information, la législation française impose différentes longueurs de "Zones de Danger":

• en agglomération: la zone doit mesurer 300 mètres

• hors agglomération: la zone doit mesurer 2000 mètres

• sur autoroute: la zone doit mesurer 4000 mètres

A noter que toute la longueur de la zone de danger est matérialisée par un trait rouge sur la route que l’on emprunte et qui est dessinée sur l’écran du Tomtom Vio..

 

Une fois que l’on rentre dans cette zone de danger radar, l’écran du Tomtom Vio change complètement:

L’affiche de la carte cède sa place à un écran d'avertissement. L'écran affiche les informations suivantes :

- Votre vitesse instantanée actuelle.

- La distance vous séparant de la zone.

Lorsque vous approchez d'une de ces zones ou que vous conduisez dans l'une d'entre elles, votre vitesse est surveillée. Si vous roulez à plus de 5 km/h au-dessus de la limitation de vitesse, l’écran d'avertissement du radar devient rouge. Si vous roulez à moins de 5 km/h au-dessus de la limitation de vitesse, l'écran est orange. Si vous respectez la limitation de vitesse l'écran est bleu.

Test du Tomtom Traffic:
Excellente nouvelle: L’information trafic est entièrement gratuite sur le Tomtom Vio. Pas d’abonnement payant à prévoir

Votre Tomtom Vio n’étant qu’une servitude du smartphone, c’est celui-ci qui va télécharger l’information trafic depuis les serveur Tomtom via la connexion internet de celui-ci.
Votre smartphone va interroger le serveur Tomtom toutes les 3 min pour faire des mises à jour du trafic.;
Cela va permettre d’avoir une excellente réactivité afin d’éviter les bouchons.
Le Tomtom Traffic n’est pourtant pas sans faille, nous avons observé des bouchons formés depuis de nombreuses minutes, et non signalés sur le Tomtom Vio.

A l’inverse, le Tomtom Trafic est capable de vous signaler des bouchons là où aucun capteur de chaussée ou caméras de circulation ne sont présents; il suffit qu’un ou plusieurs utilisateurs de GPS Tomtom soient présent pour être automatiquement avertis des éventuels embouteillages.

La qualité du Tomtom Trafic est un atout pour ce GPS.
Revenons au principe de fonctionnement du Tomtom Traffic (anciennement nommé Tomtom HD Traffic):
Tomtom se base sur plusieurs sources d’information pour proposer une son information trafic:
    1) des données de sociétés comme la DiRIF qui possède des centaines de caméras et de capteurs de trafic en région parisienne
    2) ses millions de GPS Tomtom connectés. Ceux-ci transmettent de façon anonyme votre position et votre vitesse.

Toutes ses données sont compilées et Tomtom arrive à en déduire l’état du trafic presque en temps réel.

2 principaux avantages au Tomtom Traffic:
    • Une localisation très précise du ralentissement
    • Fonctionne même dans les zones dépourvues de capteurs de chaussée, de caméras de trafic ...

Trois avantages:
    • Pas de trou de réception (contrairement au système RDS/TMC d’une couverture forcément limitée): on peut recevoir les informations n’importe où.
    • Rapidité pour recevoir les informations
    • Fréquence des mises à jour

L’application Tomtom Vio sur smartphone va interroger le serveur Tomtom toutes les 3 min via votre smartphone; Cela va permettre d’avoir une excellente réactivité afin d’éviter les bouchons.

Pour nous, simple client, l’utilisation du Tomtom Traffic est complètement transparente: on lance l’application Tomtom Vio sur smartphone, et les téléchargements commencent en tâche de fond.
Au bout d’une dizaine de secondes, un itinéraire alternatif est proposé si nécessaire pour contourner les embouteillages.
Quelle est la consommation et le coût des données data (internet) via votre smartphone ?

« dbourni » (membre de notre forum) a mesuré les consommations data de son smartphone Apple iPhone 5;

Distance parcourue

Consommation data

Charge batterie

0 km

0 ko

100 %

100 km

257 ko

94 %

200 km

715 ko

83 %

300 km

1.4 mo

73 %

400 km

1.7 mo

67 %

500 km

2.2 mo

56 %

600 km

2.6 mo

48 %

700 km

3.1 mo

40 %

800 km

3.5 mo

27 %

900 km

4 mo

17 %

Que peut-on en déduire ?
La consommation s’avère très raisonnable. 4 MO consommés pour 900 km et environ 10 heures de parcours sont insignifiants sur un forfait data de 2 à 3 GO.
La consommation mensuelle en utilisation intensive 7 jours sur 7 et 10 heures par jour ne devrait pas dépasser 100 MO.

Attention au Roaming ! (Source Wikipédia)
Le roaming (ou « itinérance ») désigne la faculté des abonnés d'un opérateur de réseau mobile à utiliser les services de téléphonie mobile (voix ou données) de différents réseaux au fur et à mesure de leurs déplacements. Cette fonctionnalité est utile chaque fois qu'un client est hors de portée du réseau de son opérateur. C'est notamment le cas lors d'un déplacement dans un pays étranger ; mais aussi quand les infrastructures d'un opérateur ne couvrent pas totalement le territoire national.
=> Pour résumé, dès que vous quittez votre pays, votre forfait illimité data ne sera pas décompté, et vous serez facturé plein pot !
Exemple chez SFR: 5 € par jour pour 15 MO consommés si vous êtes hors de France.
tomtom-info-trafic
deconnexion

Cependant, pour la faire fonctionner, vous devez utiliser un kit oreillette Bluetooth (non fourni) qui sera installé dans votre casque.

Il faudra le pairer à votre smartphone pour entendre les instructions vocales de navigation.

Le Tomtom Vio est vendu 169.95 € => Comparateur prix   >>ICI<<
Les coques silicone de couleur sont vendues 14.95 € => Comparateur prix   >>ICI<<

Connecteur micro-USB
Système de verrouillage du support de rétroviseur
Bouton ON / OFF