Accueil.Test Tomtom.Test Accessoires.Zones de Danger.Trucs & Astuces.Dépannage.Forum.Contact.
Donation Paypal
Accueil
Testé par Tomtomax le 02/07/2013 / Mis à jour le 15/04/2017
Test des Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100
Test GPS Tomtom
intro
Deux ans et demi après la sortie des GO Live 1000 & 1005, Tomtom se décide enfin à renouveler cette gamme vieillissante.
L’enjeu est double:
1) Les Tomtom GO ont toujours été les hauts de gamme de la marque. Ils incluent (ou plutôt incluaient) toutes les fonctionnalités possibles et imaginables, et intègrent les dernières technologies.
2) Le logiciel embarqué dans cette nouvelle gamme sera proposé aux intégrateurs automobiles dans le cadre de partenariat visant à l’utiliser dans les GPS de 1ère monte dans les voitures.

Autant dire que l’erreur n’est pas permise !

Cette nouvelle série de GPS se compose de nombreux modèles:
Juillet 2013, Tomtom sort les GO 400 / 500 / 600 / 5000 et 6000.
Avril 2015, Tomtom les remplace par les GO 510 / 610 / 5100 et 6100.
Ces nouveaux GPS reprennent exactement les mêmes caractéristiques techniques, matérielles et logicielles des précédents GO 400 / 500 / 600 / 5000 et 6000. Rien ne change, ce sont des clones.

Seules différences entre la série des GO x00(0) et des GO x10(0): les GO x10(0) disposent en plus d’une cartographie monde à vie et d’un abonnement aux zones de danger (radars) à vie.
Nota 1: Dans cette vidéo, nous ne parlons que des Tomtom GO 400 / 500 / 600; Cependant, les Tomtom GO 5000 et 6000 sont les clones des GO 500 et 600.
Pour les 510 / 610 / 5100 et 6100: seule la cartographie change: Monde au lieu d’Europe. Pour le reste, c’est à l’identique les mêmes produits.
Les GO 5000 / 5100 / 6000 / 6100 ne nécessitent pas d’avoir un smartphone compatible pour avoir accès aux informations trafic, et aux zones de danger Tomtom; Ils sont autonomes. Nous détaillerons cette différence >>ICI<<

Nota 2: Les conclusions présente dans cette vidéo ne sont plus d’actualité. En effet, Tomtom a apporté beaucoup de mise à jour logicielle amenant de nouvelles fonctionnalités. Nous vous invitons à lire notre conclusion écrite qui a été mise à jour en fonction de ces nouveaux éléments.
Design et finition:
Le design des Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100 est très réussi. Il reprend un peu celui des (très anciens) Tomtom GO 540/740/940/750/950.

La finition est exceptionnelle: aucune arête saillante, aucune vis apparente.
Le GPS est fin et robuste. Il devrait bien vieillir dans le temps.

Comme sur les Tomtom GO Live 1000 / 1005 / 1015, l’écran est placé sous une dalle en verre; Cette dalle est entourée d’un châssis en plastique peint.
Le conditionnement:
Tomtom fournit avec cette gamme de GPS le strict minimum !
Ne cherchez pas de housse ni de chargeur secteur, ils sont optionnels !

Dans la boite des Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100, vous trouverez:
• le GPS,
• un support de pare-brise magnétique Easy Click (pour les 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100), ou intégré au GPS (pour le GO 400)
• un câble USB pour la synchronisation à l’ordinateur
• un chargeur allume-cigare pour la voiture,
• une documentation de démarrage rapide très succincte
L’arrière des Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100  est en plastique noir;
Au centre, derrière une tôle d’acier (plastique sur le GO 400), se trouve le haut parleur.
• Le Tomtom GO 400 dispose d’un écran tactile de 4.3 pouces (10,9 cm) au format 16/9 ème, et d’une résolution de 480 x 272 pixels.

• Le Tomtom GO 500 / 510 / 5000 & 5100 dispose d’un écran tactile de 5 pouces (12,7 cm) au format 16/9 ème, et d’une résolution de 480 x 272 pixels.

• Le Tomtom GO 600 / 610 / 6000 & 6100 dispose d’un écran tactile de 6 pouces (15,3 cm) au format 16/9 ème, et d’une résolution de 800 x 480 pixels.

La différence de taille entre les 3 écrans est flagrante !
Les presques 5 cm de plus entre le GO 400 et le GO 600 / 6000 offrent un bien meilleur confort visuel.
La perception des détails ou directions est considérablement améliorée.

Dans le montage photos ci-dessous, vous allez pouvoir comparer les différentes tailles d’écrans.
Les écrans des Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100 sont de type capacitif (comme sur les smartphones type iPhone ou Samsung Galaxy S, Note ...); Cela signifie qu’il est multi-point (ou multitouch) et qu’il est capable de gérer plusieurs points d’appui.
Cela permet par exemple de zoomer ou dézoomer sur la carte en encartant ou rapprochant 2 doigts sur l’écran;
Idem pour la navigation dans les menus, il suffit de faire glisser le doigt de gauche à droite (ou de droite à gauche) pour faire défiler les différentes pages.
Tomtom a considérablement amélioré la gestion de l’écran: on a une bonne fluidité de défilement  dans les menus ou sur la carte.
test_hardware
test_hardware
test_hardware
Cette gamme de GPS ne dispose pas de capteur de luminosité.
Cependant, une option dans les menus permet de basculer automatiquement en mode jour/nuit aux heures théoriques de lever et de coucher de soleil.

Pour en finir avec ces écrans: même s’ils sont placés sous une dalle en verre et qu’ils sont sujets à quelques reflets, cela ne représente en rien une gêne, car ceux-ci sont très lumineux, et très contrastés.
Seul dans certaines circonstances, par exemple très fort ensoleillement directement projeté sur l’écran, ou utilisation dans un cabriolet décapoté, vous risquez de ne plus percevoir ce qui s’affiche à l’écran.
2ème méthode de planification d’itinéraire: la saisie manuelle d’une adresse
C’est celle que nous utilisons le plus souvent, car il est rare de connaître exactement sur une carte notre point de destination.

Là où précédemment, sur les anciens Tomtom, on pouvait cliquer n’importe où sur l’écran pour accéder au menu du GPS, il est maintenant nécessaire d’appuyer sur un endroit bien précis.
Cette icône d’accès aux menus se trouve en bas à gauche de l’écran:
Les menus que l’on découvre sont radicalement différents de ceux que l’on connaissait précédemment.
Pour les faire défiler, il suffit de déplacer son doigt de gauche à droite (ou vice et versa), et de cliquer sur l’icône de son choix.
Pour planifier un itinéraire vers un point de destination, nous allons cliquer sur l’icône en forme de loupe nommée « Rechercher »;
La fenêtre qui s’affiche est divisée en 2 parties:
1) A gauche: l’adresse postale (qui s’affine en fonction des informations que vous allez saisir)
2) A droite: les POI

A l’aide du clavier, saisissez l’adresse de votre choix.

Principale nouveauté de cette gamme de GPS, Tomtom a complètement revu son moteur de recherche;
En effet, en plus de faire une recherche de l’adresse que vous venez de saisir (partie de gauche de l’écran), le GPS va rechercher aussi dans les millions de POI de sa base de données (partie de droite de l’écran),.
Dans la partie de droite de l’écran, vous pourrez sélectionner un parking, un resto, une station service ... qui sont à proximité de celle-ci.
Vous pouvez aussi saisir directement un thème de POI en complément de l’adresse; Exemple: « Station service Gare du Nord Paris »
Le GPS vous indiquera alors toutes les stations services à proximité de la Gare du Nord de Paris.
Point positif: la saisie d’un adresse est très agréable;
L’écran réagit instantanément à chaque sélection d’une lettre. On peut ainsi taper une adresse complète très rapidement.
Seul souci, même si ce moteur de recherche se montre plutôt efficace et pertinent, il assez lent.
En effet, il recherche systématiquement dans tous les pays d’Europe et dans tous les POI de sa base de données interne. Chaque recherche prend quelques secondes.

Autres point positifs:
• à l’image du moteur de recherche Google, celui de Tomtom est prédictif: en fonction de votre saisie d’adresse, les choix proposés s’affinent:
Exemple: vous tapez « Tour E » => le GPS va vous proposer « Tour Eiffel »
• Très simplement, lorsqu’un parcours est planifié, on peut trouver une station service ou un parking sur notre chemin; Il suffit d’aller dans le menu principal, et de cliquer soit sur la grosse icône « Parking » ou « Station Service »;
Tous les parkings ou toutes les stations services présents sur l’itinéraire seront représentés, et il suffira de cliquer sur l’un d’entr’eux pour être dirigé / détourné vers ceux-ci.
C’est simple, efficace et très bien pensé.
Connecté à l’ordinateur via le connecteur micro-USB du GPS, les Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100 sont invisibles de l’explorateur de fichier Windows / Mac ...

Dans la documentation, Tomtom nous demande de connecter le GPS à l’ordinateur et d’aller sur www.tomtom.com/getstarted .
Cette interface web se nomme « My Tomtom »;
Il nous est demandé de télécharger et d’installer un logiciel nommé lui aussi « MyTomtom » qui permettra à l’ordinateur de reconnaître le GPS.
Ce logiciel permettra de mettre à jour le GPS (logiciel de navigation et cartographique).

Un câble USB est fourni avec les Tomtom GO 400 / 500 / 600 / 5000 / 6000 pour pouvoir les connecter à l’ordinateur.
Ce cordon dispose d’une connectique mâle USB standard d’un coté pour la connexion à l’ordinateur, et d’un connecteur mâle micro-USB de l’autre coté.

Le GPS peut être rechargé indifféremment par l’ordinateur, un chargeur secteur (non fourni), ou par son chargeur allume cigare.
La cartographie embarquée est fournie par TeleAtlas

• Les Tomtom GO 400 / 500 / 600 / 5000 / 6000 embarquent une cartographie d’Europe 45 pays.
• Les Tomtom GO 510 / 610 / 5100 / 6100  embarquent une cartographie Monde (Eruope + USA + ???)

Plus de question à se poser sur le prix des mises à jour de carte, cette gamme de GPS disposent d’un abonnement gratuit.
Vous aurez ainsi la possibilité de télécharger gratuitement tous les 3 mois la toute dernière cartographie proposée par Tomtom.

Ces cartographies sont enrichies avec de très nombreuses données (IQ-Routes, POI, et maintenant modélisation 3D des principaux bâtiments et monuments en 3D). Contre-partie de cet enrichissement, les cartes sont de plus en plus volumineuses (parfois plus de 5 GO).
Cela peut être problématique lorsqu’il faut la mettre à jour, surtout si votre connexion internet n’est pas véloce.
memoire-interne
connexion-ordinateur
cartographie
• Le processeur qui équipe les GPS Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100 serait cadencé à 1 Ghz (info non confirmée par Tomtom), et dispose de 512 MB de mémoire RAM (mémoire de calcul);

Hélas, la fonctionnalité permettant de préparer tranquillement chez soit un parcours d’un point A vers un point B ayant disparue, nous ne sommes pas en mesure de confronter ce GPS aux autres Tomtom;
Nous n’avons donc pas pu chronomètrer notre itinéraire de test (« Paris centre-ville » vers « Lyon centre-ville » sans péage d’autoroute = +/- 485 km) !

Cependant, au jugé, la rapidité de calcul d’un itinéraire semble bonne.

Encore plus important: le recalcul d’itinéraire.
En effet, le GPS doit être en mesure de vous proposer un itinéraire alternatif en cas d’erreur de direction ou de route fermée.
Durant notre test, nous avons été très agréablement surpris par la vitesse quasi instantanée de recalcul d’itinéraire.
Sur la route, cela se traduit par quelques dizaines de mètres parcourus ce qui permet d’être redirigé vers telle ou telle route pour revenir sur le bon chemin.
Un vrai point fort pour cette gamme de GPS qui fait mieux que la gamme précédente (Tomtom GO Live 1000 et 1005).


• Le chipset GPS choisi par Tomtom est la puce Broadcom Global Locate GoGPS BARRACUDA.
L’implantation de la puce est excellente et offre de très bons résultats.
Nos tests ont démontré qu’un pare brise athermique peut être « percé » assez facilement.


• Pour le stockage de l’application et de la cartographie sur les Tomtom:
Les Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100 disposent d’une mémoire de stockage (mémoire flash interne) de 8 Go.

Un emplacement pour une carte mémoire micro-SD est présent.
Il n’est possible d’installer dessus que des cartographies.


Désignation des emplacements des connecteurs et boutons:
cpu
gps
Connecteur d’alimentation
du support de pare-brise
Bouton ON / OFF
Connecteur micro-USB
Slot pour carte mémoire micro-SD
Haut parleur
Tomtom GO 500 / 600 / 5000 / 6000
Tomtom GO 400
• Test des supports de pare-brise
Suivant le modèle de GPS que vous allez acheter, 2 modèles de support de pare-brise existent:
1) Tomtom GO 400: support intégré au GPS
2) Tomtom GO 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100: support magnétique « Easy Click »

Le support du Tomtom GO 400 est ultra-plat, et est complètement intégré à la coque du GPS.
Il peut être monté indifféremment sur le pare-brise ou sur une coupelle adhésive de tableau de bord (non fournie avec le GPS).
support
Le Tomtom GO 400 offre une particularité très intéressante: Ils peuvent être montés indifféremment à l’endroit comme à l’envers !
Un gyroscope permettra de détecter l’orientation du GPS, et tournera automatiquement l’image de 180 °.

Le montage du GO 400 sur le pare-brise (ou sur une coupelle disque adhésive de tableau de bord) est très simple:
1) Support rabattu contre le GPS, il suffit de le plaquer contre le pare-brise;
2) Une fois contre le pare-brise, vous dépliez le GPS et vous l’orientez plus ou moins dans l’axe de vision.
3) Vous verrouillez d’un 1/4 de tour la molette crantée de la ventouse (2 positions: verrouillée / déverrouillée )
    Le GPS est alors complètement solidarisé du pare-brise.
4) Il ne vous reste plus qu’à affiner le réglage de l’orientation du GPS dans votre champ de vision.

La rotule présente entre le support et le GPS permet d’orienter le Tomtom comme bon vous semble.

Ce système est très simple d’utilisation, et s’avère fiable.

Les supports des Tomtom GO 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100 sont différents.
Le support est dissocié du GPS. C’est un élément à part.
La manipulation est encore plus facile qu’avec le GO 400: on place le support où on veut sur le pare-brise ou sur une coupelle (disque) adhésive de tableau de bord, et on verrouille la ventouse d’un quart de tour.
Il ne reste plus qu’à positionner le GPS dessus, et celui-ci sera maintenu par un aimant puissant.
Ce support apparu sur les GO 1000 et 1005 fait l’unanimité auprès des utilisateurs.

L’orientation du GPS dans l’axe de vision du conducteur se fait facilement grâce à la rotule qui permet tous les réglages possibles et inimaginables.

Sur la route, les GPS Tomtom GO 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100 sont très bien maintenus, les vibrations sont quasi inexistantes.
De plus, la rotule permettant le réglage de l’orientation du GPS ne montre pas de signe de faiblesse: le GPS Tomtom ne s’affaisse pas, même après plusieurs heures au soleil.

Pour en finir avec ce support magnétique: celui-ci a été amélioré car il est maintenant actif; Cela signifie qu’il s’occupe de recharger le GPS en électricité.


• Les Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100 ne disposent pas d’un transmetteur FM pour profiter de fonctions multi-média (mp3, films, livres audios ...).


Carton rouge
Les GPS Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100 ne disposent pas d’un
kit téléphonique mains libres .
C’est incompréhensible, et clairement préjudiciable pour cette gamme censée remplacer les Tomtom GO 820 / 825 / 1000 / 1005 et même Tomtom Via (tous modèles) qui eux l’ont !
On ne comprend pas ce choix qui pour nous représente une incroyable lacune.
Là, Tomtom n’est pas du tout en adéquation avec les attentes de ses clients.


• Test du haut parleur: celui-ci offre un son de bonne qualité.
Le son est puissant et parfaitement audible même à 100 %.
A pleine puissance, celui-ci est même trop fort.
Il est possible de paramétrer une augmentation progressive du volume sonore en fonction du bruit ambiant (généralement proportionnel à la vitesse du             
Test de la partie logicielle:

Au jour de notre test, c’est la version logiciel 15.202 qui équipe nos appareils.
Début avril 2017, Tomtom propose une mise à jour 17.100 très intéressante apportant quelques nouveautés; Nous les détaillons ci-dessous.

Tomtom a entièrement revu son logiciel. Il a été développé en partant d’une feuille blanche.
Tout ce que nous connaissions précédemment est à mettre à la poubelle: philosophie d’utilisation / icônes / gestuelle sur l’écran ...
Tomtom nous affirme que tout a été pensé dans le but de simplifier la navigation et l’utilisation du GPS.

Nous avons donc confié nos GPS de test à plusieurs utilisateurs aux profils complètement différents:
- Novices complets n’ayant jamais utilisé un GPS et n’ayant pas ou peu de compétence informatique.
- Utilisateurs occasionnels ayant déjà utilisé un GPS Tomtom.
- Experts ayant de solides connaissances en navigation et en manipulations informatiques.
- Retour d’expérience des utilisateurs de notre forum.

Notre test sera la synthèse des différents avis de ces testeurs.

Le rôle 1er d’un GPS est de nous emmener d’un point A vers un point B; Nous allons donc planifier un itinéraire vers une destination quelconque.

Pour ce faire, nous avons 2 possibilités:
1) choisir l’endroit directement sur la carte qui est affichée sur l’écran du GPS
2) aller dans les menus, et saisir manuellement l’adresse

Lorsque l’on démarre le GPS, nous arrivons directement en mode cartographie 2D;
1ere méthode de planification d’itinéraire: Tap & Go
Avec un doigt, on peut faire défiler la cartographie vers la droite, la gauche, le haut, le bas, en diagonale ...
En mettant 2 doigts sur l’écran, en les écartant l’un de l’autre, on zoome; En les rapprochant, on dézoome.
Un double clic sur l’écran permet aussi de zoomer.
Une fois l’emplacement à atteindre trouvé, il suffit de placer son doigt sur l’écran et de le maintenir 1 seconde pour voir apparaître une icône en forme de volant.
De là, l’itinéraire se calcule.
Par défaut, l’itinéraire intègre les autoroutes à péages.
Un message vous avise que votre route intègre ou pas des péages; Vous avez alors la possibilité de les éviter.
fm
kit-mains-libres
haut-parleur
Point négatif: précédemment, sur les anciennes générations de Tomtom, on pouvait rechercher très simplement des POI (restaurants, stations services, distributeurs de billet ...) à proximité de soi, sur le chemin du parcours, vers le point de destination ...
Avec ce nouveau menu, cette fonction ne ressort pas (elle est presque caché) ! Nous sommes obligés de cliquer sur une petite icône pas très explicite , qui elle même nous mènera enfin sur des possibilités plus précises: Pas très intuitif tout ça !!!
• Les Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100 inaugurent de la vrai 3D en modélisant les principaux bâtiments des très grandes villes;
Tomtom ne communique pas sur la couverture de ceux-ci, mais on suppose que seuls les plus importants seront présent: Louvres, Tour Eiffel, grands monuments et bâtiments prestigieux ...
Nous avons testé cette fonction sur Paris, et premier constat: c’est beau !
Est ce que ça aide à la navigation: non, mais en tout cas, ça ne la perturbe pas.
Nous allons donc considérer cette modélisation 3D des bâtiments comme un plus.

• La très intéressante technologie TomTom Map Share™ permet aux utilisateurs de retoucher leurs cartes instantanément et de bénéficier des améliorations apportées par d’autres utilisateurs. Dés qu’une synchronisation est faite via la console web « My Tomtom », les modifications que vous avez apportées seront automatiquement envoyées chez Tomtom et redistribuées à tous les utilisateurs.

• Test des fonctions de sécurité:

Tomtom a supprimé la fonction de sécurité « Aidez moi » !
C’est vraiment préjudiciable, car celle-ci permettait de savoir instantanément où on était localisé, et de transmettre immédiatement l’information aux secours / Polices / Pompiers ...
Pour avoir eu l’occasion de tester cette fonction (absente sur les GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100) suite à un accident de la route, nous pouvons vous assurer que c’est un véritable manque.

Pour être mis en relation avec (ou plutôt connaître) les services de secours, et transmettre sa position exacte en déduisant le nom des routes / villes où on est, cela nécessitera de longue et fastidieuse manipulation du GPS complètement incompatible avec une situation de stress et d’urgence.

Un vrai regret que Tomtom ait supprimé cette fonction « Aidez moi ».

• Une alerte de sur-vitesse visuelle et sonore vous signalera par exemple si vous dépassez la vitesse maximum autorisée.
Il n’est cependant pas possible de définir un seuil de tolérance. Tomtom l’a pré-défini à +/- 5 % de la vitesse maximum.
Exemple: si vous êtes sur une route limitée à 50 km/h, vous pouvez avoir une alerte sonore et visuelle si vous atteignez et maintenez pendant plusieurs secondes une vitesse supérieure à 55 km/h.

• Les Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100 disposent d’une commande vocale permettant de commander et de naviguer à la voix ces GPS.
Cette commande permet de dicter une adresse, augmenter le volume sonore, basculer en mode nuit ...
Elle fonctionne plutôt bien quelque soit soit l’accent et les intonation de voix.

• Test du IQ Routes:
« La technologie IQ Routes™ » est une exclusivité Tomtom; Elle est basée sur la vitesse moyenne réelle sur les routes à un jour et une heure donnée, et non sur celle correspondant aux limites de vitesse autorisées.
Elle prend en compte tous les facteurs qui peuvent influencer le temps nécessaire pour arriver à destination, notamment les feux de signalisation, les détours, les descentes et les ralentisseurs.

Cette technologie est issue de la collecte d’informations provenant de façon anonyme par les millions de clients Tomtom. Les milliards de kilomètres ont été analysés pour obtenir des vitesses moyennes très précises sur chaque route, en fonction du jour de la semaine, et du moment de la journée.

L’IQ Routes ne permet pas forcément d’arriver à destination plus rapidement;
En effet, les nouveaux algorithmes de calcul d’itinéraire additionnés aux données IQ Routes permettent d’optimiser l’itinéraire en fonction de l’état de la route et du moment de la journée: il est évident que la fluidité de circulation d’un parcours empruntant le périphérique parisien le dimanche matin ne sera pas le même que le lundi matin, qui sera lui même différent si vous l’empruntez à 17h00 !
Le IQ routes est capable de faire la différence.

Bien entendu, un accident sur la chaussée n’est pas prévisible; Un dispositif d’information trafic est donc indissociable d’une solution de navigation performante et fiable.

Bonne nouvelle: Les GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100 peuvent recevoir gratuitement ce qui se fait de mieux à ce jour en matière d’information trafic: le Tomtom Traffic (anciennement appelé HD Traffic). Nous en parlons >>ICI<<.

Au final, le IQ Routes est capable d’indiquer une heure d’arrivée plutôt fiable par rapport aux GPS non équipés de cette technologie.

Après des dizaines de tests de parcours, on peut se rendre compte que les itinéraires proposés sont cohérents en fonction de l’heure et de la journée.
Les itinéraires sont optimisés en fonction des vitesses moyennes de circulation.
On se rend compte qu’ils correspondent aux itinéraires qu’empruntent les habitués ou riverains.

iq-routes
fonction-securite
vitesse-survitesse
map-share
reconnaissance-vocale
modelisation-3d-batiment

• Personnalisation de l’icône (curseur) de navigation

Ces nouveaux GPS ne permettent pas (à l’heure actuelle) de personnaliser les icônes de navigation

 

 

• Les GPS Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100 sont équipés d’une voix de navigation TTS (« Text To Speech »: synthèse vocale);
Cette voix de navigation (masculine par défaut) vous permet non seulement d’avoir les instructions de navigation classiques du style « Dans 100 mètres, tournez à droite », mais aussi d’avoir des instructions de directions du style: « Dans 100 mètres, serrez à droite, et prenez l’autoroute A10 direction Bordeaux ».
Cette voix de synthèse est capable de dicter n’importe quel mot ou phrase. Cela permet d’indiquer le nom d’une rue ou d’une ville.

Sans avoir le naturel d’une voix enregistrée, cette voix de synthèse TTS « Text To Speech » est parfaitement compréhensible, et surtout redoutable d’efficacité.
Cette fonction est un vrai plus pour l’aide à la navigation.


• Les Tomtom GO 400 / 500 / 600 / 5000 / 6000 disposent d’une
base de Zones de Danger pré-chargée (gratuite pendant 3 mois, et 29.90 € / 1 an ensuite).

• Les Tomtom GO 510 / 610 / 5100 / 6100 disposent d’une base de Zones de Danger gratuite à vie.

 

Suite au décret gouvernementale du 03 janvier 2012 interdisant l’usage des « avertisseurs de radars », Tomtom a décidé de ne plus proposer cette fonction.

La Société Hollandaise a donc remplacé cette fonction par une autre cette fois ci légale: l’avertissement de Zones de Danger

 

Qu’est-ce qu’une Zone de Danger ?

Une Zone de Danger est une portion de route avec un point d’entrée et un point de sortie.

Dans cette portion de route peut se trouver un événement: lieux accidentogènes, virages dangereux, écoles ... et radars fixes, mobiles, de feu rouge ...

La présence de radars n’est donc pas systématique.

 

A terme, l’État voudrait que les systèmes d’aide à la conduite intègrent une base de données fournie par ces services.

Dans cette base serait mis les points dangereux répertoriés par les différents services de sécurité de l’État (Gendarmerie, Sécurité Routière, ...).

On y trouverait notamment  les lieux accidentogènes, virages difficiles, intersections à mauvaise visibilité, réduction de la taille des voies, ...

Les radars étant installés sur des lieux réputés dangereux (selon les affirmations de la Sécurité Routière), ceux ci se trouveraient donc à priori dans les zones de danger de l’État !

 

D’après les autorités de l’État, pour une zone incluant un radar, il devrait y avoir environ cinq zones à risques ne comprenant pas de radar !

A partir des données de l’État, devraient être constituées des zones de danger dont la règle serait la suivante :

• en agglomération: la zone doit mesurer 300 mètres

• hors agglomération: la zone doit mesurer 2000 mètres

• sur autoroute: la zone doit mesurer 4000 mètres

 

La prochaine circulaire d’application qui doit faire suite au décret du 03/01/2012, devrait nous éclairer sur les obligations qui nous seront faites.

 

Afin d’obtenir les indispensables mises à jour de zones de danger, il faudra vous acquitter d’un abonnement payant de +/- 30 € chez Tomtom (voir >>ICI<<).

Les mises à jour des zones de danger Tomtom se font via la console web « My Tomtom »

 

A l’utilisation sur la route:

Le signalement est plutôt bien fait et suffisamment explicite.

Il y a eu du progrès par rapport aux précédentes génération de Tomtom

 

A une certaine distance de l’entrée de la zone de danger, une alerte visuelle et sonore retentit. Une icône en forme de triangle indique q’il s’agit d’une zone de danger.

Dans la barre de droite, la distance qui vous sépare de la fin de la zone est représentée.

Si vous dépassez la vitesse de contrôle du radar, la barre de droite va changer de couleur: elle va passer de la couleur orange à rouge.

voix
zdg

A noter que le fond colorié de la vitesse varie:
- transparent si on ne dépasse pas la vitesse maximum autorisée
- jaune orangé si le dépassement de la vitesse maximum autorisée est modéré
- rouge si le dépassement de la vitesse maximum autorisée est prolongé et/ou trop important

icone
Si vous voyagez dans un autre pays européen, et que la législation locale n’interdit pas le signalement des radars, vous en serez prévenu, mais cette fois-ci de façon très précise:
Certes, une fois le cheminement bien assimilé, il ne devrait plus y avoir de problème; Mais dans l’urgence, on risque de tourner en rond sans trouver ce que l’on recherche.

Ce système simple et rapide a pourtant ses limites:
• une ergonomie visuelle surchargée qui ne facilite pas la lecture,
• pour une recherche efficace des POI, il faut connaître par cœur les 80 catégories intégrées au Tomtom ! Pas simple !!!

Conscient de ce problème, Tomtom amène avec la mise à jour 17.100 la possibilité d'avoir un moteur de recherche alternatif qui est certes un peu plus long pour la saisie mais plus simple et logique à l'utilisation;
Pour une recherche d’adresse, nous devons dans un 1er temps renseigner la ville, puis la rue et enfin le numéro:
Là, on retrouve le système de recherche des GPS Tomtom d'anciennes générations (Nav 1 / 2 & 3).
Nous avons accès simplement à 3 possibilités de recherche: Adresse | Points d’intérêt | Coordonnées GPS:
Ce nouveau moteur « Étape par étape » modifie aussi la recherche de POI; On retrouve un champ de recherche simple où toutes les catégories sont répertoriées sous forme d’un listing classé par ordre alphabétique.
Ce système simplifie considérablement la recherche de POI:
• Test du Advance Lane Guidance:
que l’on pourrait traduire par « Guidage avancé sur changement de voie » vous offre davantage de clarté quand vous traversez une intersection difficile, en vous affichant à l'avance, la voie sur laquelle le conducteur doit se placer. L’ALG n’est actif que sur les sorties d’autoroute.
Une modélisation photo-réaliste en vrai 3D est alors affichée sur l’écran du GPS.
Cette image est fixe. Seule une flèche clignote pour indiquer la voie à emprunter.

La mise à jour logicielle 17.100 apporte une nouveauté: l’écran est divisé en 2 parties:
La partie de gauche reprend la navigation normale en mode 3D,
La partie de droite reprend la modélisation photo-réaliste ALG
alg
Dans les paramètres du GPS, vous avez la possibilité d’avoir soit une vue partagée, soit uniquement la modélisation photo-réaliste ALG, soit le simple affichage de la navigation 3D.
• Importation de contenu personnel: Les Points d’Intérêt (POI)
Il aura fallu 2 ans pour que Tomtom propose enfin la possibilité d’importer des POI dans son GPS !
En effet, la mise à jour ouvrant cette fonctionnalité est arrivée en mai 2015 alors que les Tomtom GO série Nav4 ont commencé à être vendus en juillet 2013 !

Avec la mise à jour 17.100 sortie en avril 2017, Tomtom nous permet enfin de personnaliser l’icône de nos POI personnels. Déception: on ne peut pas mettre nos icônes personnelles !

Explication:
Avant (avec les GPS Tomtom de précédentes générations), l’importation de POI dans le GPS était plutôt simple, et les possibilités offertes très grandes.
Une fois les POI dans le GPS, on avait la possibilité de naviguer vers ceux-ci, de les visualiser sur son parcours lorsque l’on roulait, d’en être alertés si nécessaire, de modifier sa position en cas d’erreur, les supprimer, d’en créer ... Bref une multitude de fonctions de base qui rendait notre GPS performant et interactif.
Aujourd’hui, Tomtom ne propose toujours pas ce que l’on pouvait faire avec ses vieux GPS !
poi-personel
Depuis la mise à jour 17.100, Tomtom a introduit une petite amélioration très positive qui rendra leurs appareils bien plus communautaires.
Précédemment, nous avions la possibilité de signaler un contrôle radar en cours, mais pour y arriver, nous étions obligés de procéder à des manipulations complexes, laborieuses, et à la limite dangereuses. Autant dire que personne ne le faisait.
Maintenant, Tomtom a rajouté un petit raccourci dans l’info-bulle où est indiquée la vitesse max et instantanée.
En cliquant sur ce raccourci, tous les utilisateurs de GPS Tomtom communiquants recevront instantanément la position de ce contrôle radars.
Bien sûr, pour être en règle avec la législation en vigueur, la position du radar sera transformée automatiquement en zone de danger d'une longueur variable (pour mémoire 300m en agglomération, 2000m hors agglomération et 4000m sur autoroute).
Ce signalement sera actif pendant 2 heures. Au-delà, il disparaîtra.

Ce système de signalement qui est simple et intuitif va permettre d'avoir un vrai effet communautaire à l'image des avertisseurs de contrôles radars Coyote.
Comme on peut le voir dans l'image du dessus, l’affichage des POI est confus !
Le fait de ne pas pouvoir personnaliser l'icône de la catégorie de POI par une icône personnelle pose de gros problème de lisibilité !
Impossible de voir d'un seul coup d’œil à quoi correspond le POI sur la carte.
Il est impératif que Tomtom retravaille cette fonction pour intégrer nos icônes personnelles.
On regrette aussi de ne toujours pas pouvoir être alerté visuellement et vocalement à l'approche d'un POI (comme c'était le cas avec les GPS de précédentes générations).

Pour finir avec les POI personnels, il est bien évidemment possible de les visualiser lorsque l’on navigue en mode 3D:
Test du Tomtom Traffic:
Excellente nouvelle: L’information trafic est entièrement gratuite sur tous les modèles GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100.

Cependant, c’est là où se trouve la différence entre les Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 et les Tomtom GO 5000 / 5100 / 6000 / 6100.
Pour recevoir l’information trafic, les Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 ont besoin d’une aide extérieure, alors que les Tomtom GO 5000 / 5100 / 6000 / 6100 sont complètement autonomes.

Explication:
• Les Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 peuvent recevoir l’information trafic s’ils sont:
trafic
Les plus:
• Rapidité de calcul et de recalcul d’itinéraire excellente
• Fluidité dans la navigation
• Choix du moteur de recherche (rapide ou étape par étape)
• Support très bien conçu, simple à mettre en place, et à retirer du pare-brise
• Cartes et infos trafic gratuites à vie
• Zones de danger gratuite à vie pour les GO 510/610/5100/6100
Les moins:
• Fonctionnalités de base des POI personnels incomplète (icônes, alertes)
• Pas de kit mains libres
• Pas de fonctions de sécurité « Aidez Moi »
L’avis de Tomtomax:
Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100.
Retrouvez les avis des membres de notre communauté dans le Forum
Copyright © 2007-2017, Tomtomax. Tous droits réservés.
Tomtomax est une association de loi 1901 déclarée en Préfecture

Comparer aux autres Tomtom

Tomtom GO 400

Tomtom GO 500 / 510

Tomtom GO 600 / 610

Tomtom GO 5000 / 5100

Tomtom GO 6000 / 6100

Général

 

 

 

 

 

Fabricant

Tomtom

Tomtom

Tomtom

Tomtom

Tomtom

Fonction primaire

Automobile

Automobile

Automobile

Automobile

Automobile

Prix (au lancement)

179.95 €

199.95 €

249.95 €

299.95 €

349.95 €

Mise en vente

Juin 2013

Juin 2013 / Mai 2015

Juin 2013 / Mai 2015

Septembre 2013 / Mai 2015

Août 2013 / Mai 2015

Référence produit

 

 

 

 

 

Dimensions

 

 

 

 

 

Largeur x hauteur x prof

126 x 85 x 21 mm

145 x 90 x 20 mm

169 x 105 x 20 mm

145 x 90 x 20 mm

169 x 105 x 20 mm

Poids

216 gr

229 gr

292 gr

229 gr

292 gr

Écran

 

 

 

 

 

Type

LCD couleur

LCD couleur

LCD couleur

LCD couleur

LCD couleur

Écran tactile

Oui (capacitif)

Oui (capacitif)

Oui (capacitif)

Oui (capacitif)

Oui (capacitif)

Résolution

480 x 272 pixels

480 x 272 pixels

800 x 480 pixels

480 x 272 pixels

800 x 480 pixels

Taille

4.3 pouces (10.9)

5 pouces (12.7 cm)

6 pouces (15.3 cm)

5 pouces (12.7 cm)

6 pouces (15.3 cm)

Nombre de couleurs

64000

64000

64000

64000

64000

Luminosité

 

 

 

 

 

Interne

 

 

 

 

 

Fabricant CPU

 

 

 

 

 

CPU

 

 

 

 

 

Ram

512 Mb

512 Mb

512 Mb

512 Mb

512 Mb

Mémoire de stockage

Interne 8 Go

Interne 8 Go

Interne 8 Go

Interne 8 Go

Interne 8 Go

Haut parleur interne

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

GPS

 

 

 

 

 

Chipset

Broadcom

Broadcom

Broadcom

Broadcom

Broadcom

Nombre de canaux

20

20

20

20

20

QuickGPSfix

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Antenne interne

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Software & cartes

 

 

 

 

 

OS

Tomtom

Tomtom

Tomtom

Tomtom

Tomtom

Application (au lancement)

Tomtom 13

TT 13 / TT 15

TT 13 / TT 15

TT 13 / TT 15

TT 13 / TT 15

Fournisseur de cartes

Tomtom

Tomtom

Tomtom

Tomtom

Tomtom

Régions fournies

Europe 45 pays

Europe 45 pays / Monde

Europe 45 pays / Monde

Europe 45 pays / Monde

Europe 45 pays / Monde

Version carte au lancement

9.07

9.07 / 945

9.07 / 945

9.07 / 945

9.07 / 945

Cartes à vie

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Alimentation

 

 

 

 

 

Batterie

Lithium-polymère

Lithium-polymère

Lithium-polymère

Lithium-polymère

Lithium-polymère

Capacité

 

 

 

 

 

Autonomie (annoncée)

2 heures maxi

2 heures maxi

2 heures maxi

2 heures maxi

2 heures maxi

Connections

 

 

 

 

 

Type d’alimentation

220v & 12/24v

220v & 12/24v

220v & 12/24v

220v & 12/24v

220v & 12/24v

Rechargement via

Secteur / allume cigare

Secteur / allume cigare

Secteur / allume cigare

Secteur / allume cigare

Secteur / allume cigare

USB

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Kit Mains Libres

Non

Non

Non

Non

Non

Sortie Audio

Non

Non

Non

Non

Non

Sortie Ipod

Non

Non

Non

Non

Non

Sortie microphone externe

Non

Non

Non

Non

Non

Transmetteur FM

Non

Non

Non

Non

Non

Haut parleur externe

Non

Non

Non

Non

Non

Antenne GPS externe

Non

Non

Non

Non

Non

Module info-trafic RDS/TMC

Option

Option

Option

Option

Option

Contenu du packaging

 

 

 

 

 

Unité centrale (GPS)

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Support pare-brise

Oui (intégré au GPS)

Oui (aimanté)

Oui (aimanté)

Oui (aimanté)

Oui (aimanté)

Station d’acceuil USB

Non

Non

Non

Non

Non

Câble USB

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Chargeur maison

Non

Non

Non

Non

Non

Cordon allume-cigare

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

CD-Rom d’installation

Non

Non

Non

Non

Non

Microphone externe

Non

Non

Non

Non

Non

Télécommande

Non

Non

Non

Non

Non

Housse

Non

Non

Non

Non

Non

Fonctionnalitées

 

 

 

 

 

Bluetooth

Oui

Oui

Oui

Non

Non

Capteur de luminosité

Non

Non

Non

Non

Non

EPT

Non

Non

Non

Non

Non

Advance Lane Guidance

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

IQ Routes

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Info-traffic

Oui (Tomtom Traffic)

Oui (Tomtom Traffic)

Oui (Tomtom Traffic)

Oui (Tomtom Traffic)

Oui (Tomtom Traffic)

Kit mains libres

Non

Non

Non

Non

Non

Lecteur mp3

Non

Non

Non

Non

Non

Album photo

Non

Non

Non

Non

Non

Text-to-Speech

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Spécial

 

 

 

 

 

Étanche

Non

Non

Non

Non

Non

Les informations trafic transmises par Tomtom Traffic sont légèrement différentes de celles transmises par un récepteur RDS/TMC:
Le Tomtom Traffic est en mesure d’indiquer que le ralentissement est en train de se former ou de se résorber, et que le trafic se fluidifie (routes en gris, orange ou rouge sur les captures d’écran).

Avec le Tomtom Traffic, les informations reçues sont nettement plus fiables et pertinentes que les systèmes actuels RDS/TMC.

Le Tomtom Traffic n’est pourtant pas sans faille, nous avons observé des bouchons formés depuis de nombreuses minutes, et non signalés sur les Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100 (c’est encore plus flagrant avec un GPS d’ancienne génération équipé du récepteur d’info trafic

Autant le dire tout de suite: nous sommes partiellement déçus !    
Edit 2015 2016 2017: La donne a changé ! Les différentes mises à jour logicielles ont permis d’avoir une série de GPS qui s’est bien amélioré.

La manipulation de la carte et des menus sur l’écran du GPS est très agréable; C’est très fluide, et on s’approche de l’agrément procuré par des smartphones haut de gamme.
Lorsque l’on roule, la navigation est très fluide et super agréable; Tomtom a réussi à tripler son taux de rafraîchissement d’image.
Le moteur de recherche d’adresse se montre efficace, bien qu’un peu lent.
Pour la recherche de POI (intégré à la cartographie Tomtom), c’est compliqué et il est difficile de trouver ce que l’on recherche sauf pour les catégories simples (genre stations services, centres commercials, médecins ...).
Bon point: depuis la mise à jour logiciel 17.100, Tomtom nous propose un nouveau moteur de recherche qui simplifie cette recherche.
Avec cette possibilité de paramétrer le moteur de recherche en « étape par étape », on retrouve la simplicité et la logique des GPS d’ancienne génération en profitant des améliorations des nouveaux Tomtom.
Chacun trouvera donc son bonheur en fonction de son utilisation, de sa logique intellectuelle et de sa fréquence d’utilisation.
Autre point positif: les calculs d’itinéraire sont ultra rapide.
On apprécie aussi que l’abonnement cartographique, le Tomtom Traffic et maintenant les zones de danger soient gratuit et à vie du produit.

Cependant, pour bien profiter des fonctions offertes par ces GPS, il faudra bien étudier le mode d’emploi .

Ces GPS sont pourtant loin d’être parfait et digne d’un haut de gamme:  il y a beaucoup trop de fonctionnalités absentes !
C’est incompréhensible que Tomtom n’inclut pas de kit mains libres dans ses GPS (cette fonctionnalité est présente dans la génération suivante des haut de gamme Tomtom).
De plus, il n’est toujours pas possible de personnaliser l’icône des POI personnels par notre icône, et d’en être alerté à leur approche.
ll ne faut pas oublier que la gamme des GO est censée être la vitrine technologique de Tomtom, et que celle-ci se devrait de posséder tous les fonctions possibles et inimaginables.

Au final, avec et malgré toutes les évolutions logicielles que Tomtom a apporté à cette série de GPS, nous vous conseillons plutôt les Tomtom Via qui  en offre plus et sont moins cher.

1) connectés à un smartphone compatible en Bluetooth:
2) connectés à une prise allume cigare avec récepteur RDS/TMC intégré (récepteur optionnelle et pas encore disponible)
Si vous ne souhaitez pas utiliser votre smartphone et sa connexion internet, vous pourrez toujours vous retourner vers une solution d’information trafic gratuite comme le RDS/TMC. Ce système est européen et gratuit.
Il sera néanmoins nécessaire d’acheter un récepteur RDS/TMC compatible avec les Tomtom GO 400 / 500 / 600 (pas encore disponible).

Le RDS/RMC est utilisable à proximité des grandes villes puisque cette technologie utilise les emetteurs de certaines stations radio FM.
Cela signifie aussi que dès que vous êtes à plus de 15 - 20 km de ceux-ci, les récepteurs RDS/TMC deviennent inopérants et ne reçoivent plus de mise à jour d’info trafic.
L’information reçue est elle aussi moins complète: En effet, rien ne passe par les serveurs de Tomtom; L’info trafic reçu est un service de base (voir notre article sur cette techno) qui n’est pas enrichi par les propres données de Tomtom.

Au final, l’information trafic par RDS/TMC est certes moins fiable, moins précise et moins réactive, mais elle offre l’avantage d’être gratuite (partout en Europe et sans sur-coût à prévoir) et plus simple à mettre en place: on branche le récepteur et on reçoit les infos.
Revenons au principe de fonctionnement du Tomtom Traffic (anciennement nommé Tomtom HD Traffic):
Le Tomtom Traffic permet d’enrichir les données des infos-trafic déjà existantes par des informations tierces:
Comme vous le savez, les téléphones portables peuvent être géolocalisés.
Une petite Société écossaise (et achetée par Tomtom en 2006) nommée Applied Generics a développé une application permettant d’exploiter les déplacements des clients d’un fournisseur téléphonique (SFR dans notre cas). Ces données anonymes permettent de connaître la vitesse de déplacement des utilisateurs SFR.
Ces données combinées à différents filtres permettent de différencier le piéton de l’automobiliste.
Grâce à cette technologie, il est ainsi possible de savoir si l’automobiliste est en mouvement ou à l’arrêt.
De ce fait, il est possible d’en déduire si un ralentissement est en cours de formation, et de le localiser précisément.

2 principaux avantages au Tomtom Traffic:
    • Une localisation très précise du ralentissement
    • Fonctionne même dans les zones dépourvues de capteurs de chaussée, de caméras de trafic ...

Trois avantages:
    • Pas de trou de réception (contrairement au système RDS/TMC qui est incroyablement limité): on peut recevoir les informations n’importe où.
    • Rapidité pour recevoir les informations
    • Fréquence des mises à jour

Les GPS Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 / 5000 / 5100 / 6000 / 6100 vont interroger le serveur Tomtom toutes les 3 min via votre smartphone ou via le modem et carte SIM intégré; Cela va permettre d’avoir une excellente réactivité afin d’éviter les bouchons.

De plus, la couverture très limitée du RDS/TMC est triplée par le Tomtom Traffic.

Pour nous, simple client, l’utilisation du Tomtom Traffic est complètement transparente: on allume le GPS, la connexion Bluetooth à votre smartphone se fait automatiquement (pour les GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610) ou le modem et carte SIM se connecte (pour les GO 5000 / 5100 / 6000 / 6100) , et les téléchargements commencent en tâche de fond.
Au bout d’une dizaine de secondes, un itinéraire alternatif est proposé si nécessaire pour contourner les embouteillages.
a) Quel est la consommation et le coût des données data (internet) via votre smartphone ?

« dbourni » (membre de notre forum) a mesuré les consommations data de son GO 500, et la consommation batterie sur son smartphone Apple iPhone 5;
Test de la connexion d’un Tomtom GO 500 avec un smartphone iPhone 5 sur un parcours de 900 km :

Distance parcourue

Consommation data

Charge batterie

0 km

0 ko

100 %

100 km

257 ko

94 %

200 km

715 ko

83 %

300 km

1.4 mo

73 %

400 km

1.7 mo

67 %

500 km

2.2 mo

56 %

600 km

2.6 mo

48 %

700 km

3.1 mo

40 %

800 km

3.5 mo

27 %

900 km

4 mo

17 %

Que peut-on en déduire ?
La consommation s’avère très raisonnable. 4 MO consommés pour 900 km et environ 10 heures de parcours sont insignifiant sur un forfait data de 2 à 3 GO.
La consommation mensuelle en utilisation intensive 7 jours sur 7 et 10 heures par jour ne devrait pas dépasser 100 MO.

b) Attention au Roaming ! (Source Wikipédia)
Le roaming (ou « itinérance ») désigne la faculté des abonnés d'un opérateur de réseau mobile à utiliser les services de téléphonie mobile (voix ou données) de différents réseaux au fur et à mesure de leurs déplacements. Cette fonctionnalité est utile chaque fois qu'un client est hors de portée du réseau de son opérateur. C'est notamment le cas lors d'un déplacement dans un pays étranger ; mais aussi quand les infrastructures d'un opérateur ne couvrent pas totalement le territoire national.
=> Pour résumé, dès que vous quittez votre pays, votre forfait illimité data ne sera pas décompté, et vous serez facturé plein pot !
Exemple chez SFR: 5 € par jour pour 15 mo consommés si vous êtes hors de France.
• Les Tomtom GO 5000 / 5100 / 6000 et 6100 sont complètement autonomes. Ils ne nécessitent aucun smartphone compatible ou récepteur RDS/TMC pour recevoir l’information trafic.
En effet, les Tomtom GO 5000 / 5100 / 6000 et 6100 intègrent un modem et une carte SIM qui leur permet de télécharger les données internet (données data) afin de recevoir l’information trafic Tomtom (anciennement appelé Tomtom HD Traffic).
Aucun surcoût n’est à prévoir: une fois l’appareil acheté, vous pouvez l’utiliser dans toute l’Europe, 24 heures /24, et ce pendant toute la durée de vie du GPS.
Les GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610  ne sont pas autonomes, mais ils sont communiquants; Cela signifie qu’ils ont besoin d’un accès internet extérieur pour aller se connecter aux serveurs Tomtom pour télécharger les informations nécessaires au Tomtom Traffic (anciennement appelé HD Traffic).
Vous allez donc avoir besoin d’un smartphone avec accès internet. La liaison entre le GPS et votre téléphone se fera en Bluetooth.
De plus, votre abonnement téléphonique doit être en mesure de partager cette connexion internet; C’est un point important car de nombreux forfaits bloquent cette fonctionnalité, et la proposent en option payante.
Si votre abonnement mobile le permet, vous allez pouvoir télécharger gratuitement (en tout cas chez Tomtom) ce qui se fait de mieux en matière d’information trafic.
Les GPS Tomtom GO 400 / 500 / 510 / 600 / 610 vont interroger le serveur Tomtom toutes les 3 min via votre smartphone;
Cela va permettre d’avoir une excellente réactivité afin d’éviter les bouchons.

Deux points d’importance à propos des GO 400 / 500 /  510 / 600 / 610 connécté à un smartphone:
Donation Paypal
Pour faire vivre Tomtomax afin que l’on puisse continuer à vous proposer des tests impartiaux et de qualité:
Tomtomax est une association de loi 1901 déclarée en préfecture et qui est dirigée par des bénévoles.
Voici ce qu’il est possible de faire ... ou pas:
• Importation (ajouter) des POI : oui
• Naviguer vers un POI (POI de destination): oui
• Intégrer un POI (ex fonction "passer par") dans un parcours: oui
• Visualiser les POI sur la carte 2D quand on roule: oui (nouveauté de la mise à jour 17.100)
• Visualiser les POI sur la carte 3D quand on roule: oui (nouveauté de la mise à jour 17.100)
• Personnaliser l’icône pour bien distinguer les POI: oui et non ! (5 choix d’icônes / Pas possible de mettre nos propres icônes personnelles)
• Paramétrer les POI pour en être alerté à leur approche: non
• Création d'une catégorie de POI et des POI depuis le GPS: non
• Exportation d'une catégorie de POI créé du GPS vers le PC: non

Voici le mode d’emploi pour importer des POI dans son GPS: >>ICI<<
Comme vous allez le constater, le processus d’importation n’a plus rien à voir avec ce que l’on connaissait précédemment.
Maintenant, on doit uploader les contenus personnels sur le serveur de Tomtom (Cloud), et ceux-ci seront redistribués aux GPS après authentification (procédure sécurisée).
Bien que ce système soit particulièrement compliqué et laborieux pour l’utilisateur lambda qui cherche la simplicité, ce système a l’avantage de permettre une restauration rapide de tous ses paramètres personnels / POI, Adresse / Favoris ... lors d’une restauration à l’état d’usine ou d’un échange de GPS Tomtom (achat d’un nouveau GPS Tomtom compatible, SAV ... par exemple).

La personnalisation (limitée) des icônes de POI se fait directement dans les paramètres du GPS: